Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

24/07/2007

Consulat honoraire des Etats-Unis du Mexique en Province de Liège

4d6b2cc0f76a9b47597dfae36d3dc7a3.jpg 
CONSULADO HONORARIO DE MÉXICO
c131b2788d36b1d55c6e6938c929f7fe.jpg16ea5899d5e79d5cac0a45eafaa43a43.jpg

c9fd1a9c20c6b9604825aaec0621144f.jpeg

Consul Honoraire
Jean-Marie Roberti

Rue des Vieilles Terres 43
BE-4032 Chênée(Liège)

Accueil après rendez-vous téléphonique

PLAN D'ACCÈS : Pour voir la carte MAPPY copiez le lien suivant  : http://www25.mappy.com/mappymoi/map?data_id=A376B29B-7BB5...http://www25.mappy.com/sidRuoX20/j6HzMn21w/cFGM?recherche... 

et si vous préférez les cartes de Via Michelin, la référence à copier puis à coller comme adresse n'est pas moinslongue puisqu'elle comporte aussi plusieurs lignes cachées (mais on espère que cela marchera!):

http://www.viamichelin.fr/viamichelin/fra/dyn/controller/..._

                                                                                                                                                                    Directeur honoraire du Service du Protocole, des Relations extérieures, de l'Information et de la Presse de la Ville de Liège (jusqu'en 2005), Journaliste professionnel agréé (de 1966 à 1977) aujourd'hui en retraite active (chronique de musiques classique et lyrique du site http://www.proxiliege.net , etc...), Membre permanent de la Société Littéraire de Liège, Membre fondateur de la Maison de la Presse de Liège et du Cercle Liégeois de l'Information et des Relations publiques (C.L.I.R.P.) Administrateur de la Belgian Consular Union et membre du bureau du Coprs consulaire de la Province de Liège. Officier de l'Ordre du Mérite de la République fédérale d'Allemagne et Commandeur de l'Ordre de la Solidarité de la République italienne, etc...

Encantado…

UNO CURRICULUM  VITAE ACTUALIZADO. PERO CORTO…

Jean-Marie Roberti nació, en Lieja, el 28 de marzo de 1940.Casado con la señora Marie-Cécile Corbisier y feliz padre de una hija, Fabienne Roberti y de sus dos nietas: Suzon y Coline Michel, nacidas en 1995 y 1997.

Director (actualmente “honorario” debido a un voto unánime del Consejo Comunal), del Servicio de Protocolo, de Relaciones Exteriores,  de Información  y de Prensa de la Ciudad de Lieja (1995- 2005).

Fundó y dirigió el Servicio de Información y de Prensa de este municipio (1977- 1982) y se convirtió así mismo en responsable del Servicio de Acogida de Inmigrantes (1986-90).

En misión como Consejero y Director en Comunicación de los Gabinetes del señor Jean-Maurice Dehousse, Ministro Presidente del Gobierno Valón (1984-1985) y, posteriormente, Ministro Federal de la Política Científica del primer “Gobierno Jean-Luc Dehaene” (1991-1994).

Anteriormente, periodista profesional  agregado (quien se convirtió, notablemente, en redactor-en-jefe de 1966 hasta finales de 1976, del semanario sindical valón "Combat"), él es hoy jubilado, trabajador muy activo quien realiza  una crónica de música clásica y lírica para un periódico de información electrónica (http://www.proxiliege.net ) y, al mismo tiempo, trabaja  y colabora,  con la directora honoraria de" La Gaceta de Lieja ", la Sra Lily Portugaels, en la redacción y la ilustración iconográfica de un libro que aparecerá en el 2009 por los “Ediciones del Perron”: « Lieja, mil años de combates por las libertades », etc…

Miembro permanente de la Sociedad Literaria de Lieja, miembro fundador en 1975 de la Casa de la Prensa y en 1981, del Circulo liejense de Información y de Relaciones Públicas(el C.L.I.R.P.), Cónsul Honorario de Los Estados Unidos de México en la Provincia de Lieja ( exequatur del Ministro Belga de Relaciones exteriores M. Louis Michel desde el  21 de mayo del 2003), miembro del comité del Cuerpo Consular de la Provincia de Lieja, « webmaster » de su sitio : http://www.consulsliege.be y Miembro (único liejense) del comité de La Unión Consular Belga unificador de los Cónsules honorarios  (sitio : http://www.belgianconsularunion.be ), Oficial de La Orden de Mérito de la República Federal de Alemania y Comendador de La Orden de la Solidaridad de la República Italiana , etc…, Jean-Marie Roberti prefiere servir que servirse.

Su domicilio y las oficinas del Consulado honorario de Los Estados Unidos Mexicanos en la Provincia de Lieja se encuentran en Rue de Vieilles Terres 43,  B 4032 Chênée (Lieja).Teléfono: 00 32 +4 365 78 59 Teléfono celular: 00 32 +477 627 529.

Puede visitar también el « blog » AMÉLIE de los Amigos de xico en la Provincia de LIEja ( http://amelie.blogs.lalibre.be ).

Le Consul honoraire des États-Unis du Mexique en Province de Liège

498b3c8ea9c4a5da31f154beb851372b.jpg329e5544e452a3e2f180dbb4c9f6a446.jpgLes armoiries de la Province de Liège ressemblent à celle de la Principauté car elles comprennent de gauche à droite et de haut en bas: 1) le blason liégeois avec le Perron entouré des consonnes L et G, celles de Liège que certains traduisent comme étant les initiales de Libertas gentis, la liberté des gens, celle du Peuple; 2) les armes du Duché de Bouillon; 3) celles du Marquisat de Franchimont; 4)celles du Comté de Hornes et à droite celles du Comté de Looz (ce Limbourg liégeois qui a inspiré l'Action fouronnaise...)

 

Le Consul honoraire du Mexique à Liège souhaite d'emblée relayer deux informations utiles qui émanent de l'Ambassade du Mexique à Bruxelles. La première concerne les ressortissants mexicains et la seconde les visiteurs belges au Mexique.

 Bienvenidos

 AVISO IMPORTANTE

La Secretaría de Relaciones Exteriores, a través de un módulo especial de la Dirección General de Delegaciones (DGD), ha decidido instrumentar a partir del 15 de noviembre de 2006 el programa piloto de expedición de pasaportes digitalizados en la Sección Consular de la Embajada de México ante el Reino de Bélgica, Gran Ducado de Luxemburgo y Misión ante la Unión Europea.

Nota: FAVOR DE CONSIDERAR QUE EL TIEMPO DEL TRÁMITE, DESDE LA RECEPCIÓN DE LAS SOLICITUDES Y DE LA DOCUMENTACIÓN QUE LAS SUSTENTE, HASTA LA RECEPCIÓN DE LOS PASAPORTES POR PARTE DE LOS INTERESADOS, SE ESTIMA SERÁ APROXIMADAMENTE ENTRE
CINCO O SEIS SEMANAS.

LA  SECCIÓN CONSULAR DE LA EMBAJADA DE MÉXICO ANTE EL REINO DE BÉLGICA, EL GRAN DUCADO DE LUXEMBURGO, MISIÓN ANTE LA UE Avenida Franklin Roosevelt, No. 94, CP 1050 Bruselas, Bélgica Tel.- 02 629.07.77 Fax.- 02 644.08.19 Correo electrónico.- embamex@embamex.eu
Abierto de 9:00 a 12:30 hrs.de lunes a viernes

A L'ATTENTION DES  PERSONNES DE NATIONALITÉ BELGE DÉSIREUSES DE SE RENDRE AU MEXIQUE

En tant que ressortissant(e) belge, vous n’avez pas besoin de visa pour vous rendre au Mexique en voyage touristique, à condition que votre séjour n’excède pas une période de 180 jours. Cependant, les autorités mexicaines peuvent vous demander démontrer que vous disposez des revenus nécessaires pour toute la durée de votre séjour. Votre passeport doit être en cours de validité pour une période d’au moins 6 mois.

Dans le cas où vous souhaiteriez vous rendre au Mexique pour d’autres motifs que le tourisme (par exemple pour travail, affaires, visa d’étudiant, retraite, etc.), nous vous prions d’envoyer un courrier électronique à l’adresse suivante. Nous vous enverrons toutes les informations nécessaires : consulado@embamex.eu          Pour obtenir des informations et des brochures sur le Tourisme au Mexique, veuillez composer   le numéro gratuit de notre Centre d’Appels (00 800 11 11 22 66, disponible en sept langues) Vous pouvez également visiter le site internet du Ministère du Tourisme du Mexique: www.visitmexico.com

Adresse et numéro de téléphone de l’Ambassade  à Bruxelles Avenue Franklin Roosevelt 94 à 1050 Bruxelles Tel : 02 629.07.77        Fax : 02 644.08.19  Courriel : embamex@embamex.eu

Roses et consulat honoraire mexicain à Liège.

 

94d62b68ed7668bd395a65babf95a9f8.jpg

Ci-dessous, le Consul honoraire du Mexique et son épouse Marie-Cécile Corbisier (à gauche) en compagnie du Gouverneur de la Province de Liège et de Madame Michel Foret.45fccd495a5b8ac49ff4a99d638cf1c6.jpg

73b4f09e8bd7fa5e48fe8cb5f4ce8b57.jpg

                                                                                                                                                 

 

 

 

 

 

Ci-dessous le Bourgmestre de Liège M. Willy Demeyer et le Consul du   Mexique Jean-Marie Roberti qui fut le directeur du Service du Protocole, des Relations extérieures et de l'Information de la Ville.b90f0351ac081523e6b151936610846d.jpg

 

 

 

Ci-dessous, S.E. M. l'Ambassadeur Porfirio Muñoz-Ledo rencontre le Bourgmestre de Liège M. Willy Demeyer en présence du Consul honoraire du Mexique.

Ci-dessous, la réception officielle à l'Hôtel de Ville de Liège de S.E. Mme l'Ambassadeur du Mexique Maria de Lourdes Dieck-Assad accompagnée du Consul honoraire à Liège

331f5c99d4bae4379a31d97d7fbceb82.jpg

058be23960bb8d86ffcf6df8825749d1.jpg

 

 

 

 

 

Fondation Accion Diablos Rojos

Au cours de la Coupe du Monde de 1986 au Mexique, les Diables Rouges ont été émus par la terrible misère. Ils ont décidé dès lors sur place de céder une partie de leur prime de match aux enfants de la rue de Toluca.
Depuis ce moment-là, une trentaine de jeunes sont accueillis dans notre Maison, où ils reçoivent nourriture et éducation. Sous cette forme, nous avons déjà offert à plus de deux cents enfants déshérités des perspectives d'un avenir concret et meilleur.

COMMENT SOUTENIR LA CASA HOGAR ?

La Fondation fonctionne principalement grâce aux dons et aux bénéfices récoltés par l’organisation de nombreuses manifestations (soirée de Gala, conférences, tombolas, vente de vin).

Si, vous aussi, vous voulez faire partie de la grande famille de la Casa Hogar et aider à construire l’avenir de nos protégés, n’hésitez pas à contacter le secrétariat de la Fondation qui est à votre entière disposition par téléphone (02.477.12.89) et par fax (02.2.478.23.91).

Pour information le numéro de compte de notre Fondation est le 068-2075084-87.

Tout don de plus de 30 € est déductible.

 

Ci-dessous, le Baron Michel D'Hooghe et son épouse Anne-Marie Van Acker entourés d'enfants de la Casa Hogar à Toluca (capitale de l'Etat de Mexico).

0552678cfc8701d430e677cd3a6051af.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Autres Consuls honoraires des Etats-Unis du Mexique en Belgique et

au Grand Duché

de Luxembourg

 

 

A Bruges, pour la Flandre Occidentale  : le Baron Michel D’Hooghe

c50e4469e5730d1887a2f5c676034508.jpg

Médecin (spécialisé en revalidation à l’hôpital Sint-Jan, Ruddershove 10, 8000 Bruges)

Président de la Casa Hogar à Toluca (Etat de México) maison d’accueil fondée par les « Diables Rouges » après leur participation à la Coupe du Monde de football au Mexique en 1986  

Président du F.C. Brugge et ancien Président de l’Union belge de football

71 Lange Rei à 8000 Brugge    Tél.: 050 33 66 11 & 45 29 00         Fax 050 33 97 50    E-mail : Michel.dhooghe@skynet.be   

A Mons, pour le Hainaut : Maître André-Marie Verplaetse

fa7a82043536771813d8f3583e7be768.jpg

 

 

 

 

Avocat à Ath (Boulevard de l'Est 26, 7800 Ath)

Privé : Rue du Castel 4 a,  7801 Irchonwelz Tél. : 068 28 66 87

Gouverneur élu du District 1620 du Rotary

Consulat honoraire : 7 Avenue Gouverneur Emile Cornez à  7000 Mons Tél: 068 28 61 76     Fax : 068 28 62 71   E-mail : verplaetse.am@skynet.be 

A Luxembourg, pour le Grand Duché : Monsieur Lucien Emringer94c38307028412939a793229de76d81c.gif

  

 

Directeur général honoraire de l'Office des Publications Officielles des  Communautés européennes,

Privé : 2, rue Mercier, L-2985, Luxembourg

Consulat honoraire : Avenue Monterey, 23 L 2086 Luxembourg (Grand Duché)  Tél.  00-352-26 47-83 83    Fax : 00-352-26 47-83 84      E-mail : consulmexlu@consulmexlu.lu   Site web : http://www.consulmexlu.lu

Ci-dessous, lors de la réinstallation, le 19 Septembre 2003 à la Société Littéraire, du Consulat honoraire des Etats-Unis du Mexique en Province de Liège par S.E. M. l'Ambassadeur Porfirio Muñoz-Lédo, Messieurs P. Ghilain, Avocat général honoraire près la Cour d'Appel de Liège et son frère Monsieur E. Ghilain, les petits-fils et fils de feu les deux premiers consuls honoraires du Mexique à Lièged759f1aced7970ce36198cfe9b97df8c.jpg,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

marquaient symboliquement par leur présence la continuité des liens entre les nations mexicaine et liégeoise.

 

 

 

 

 

De 1894 à 1983, le Consulat     

du Mexique à Liège assumé

pendant 90 ans par 

MM. Gustave Ghilain

père et fils.

(Cliquer sur les images pour les agrandir)

Le 23 janvier 1894, le Président Porfirio Diaz signa au Palais National de Mexico la désignation de  Gustave Ghilain comme vice-consul des "Etats-Unis Mexicains" à Liège.

Gustave Ghilain, né à Liège le 2 Juillet 1864, était marié à Sophie Blanpain et administrait la société métallurgique 3928fdc11aa90c5526a6b86359e6c5d2.jpgAuguste Ghilain (du nom de son père, important industriel du quartier liégeois de Saint-Léonard) dont les usines occupaient un vaste terrain allant de la place Maghin à la rue aux Chevaux.

Il était aussi administrateur des charbonnages liégeois  de Gosson – La Haye et Haloz réunis. Son épouse lui donna trois fils, le premier Gustave-Louis Ghilain (dont nous parlerons ci-après), le deuxième, l’architecte Pierre Ghilain, qui fut notamment consul de Monaco et le troisième qui devint industriel au Mexique.

Promu consul du Mexique, pour les provinces de Liège et du Luxembourg, le 10 janvier 1903, Gustave Ghilain senior collabora activement à la participation mexicaine à l’exposition universelle de Liège en 1905. Sa nomination consulaire fut confirmée le 19 janvier 1922.

6b00ec6f5b4239c5c6f41a738463c757.jpg

Le consulat eut diverses adresses : 25, rue des Anges, 49 quai Saint-Léonard, en Jonruelle et 123 rue Louvrex dans un immeuble de style art nouveau construit selon les plans du célèbre architecte liégeois Gustave Serrurier-Bovy, et malheureusement détruit pour faire place à une percée autoroutière à l’endroit dit « rampe de Sainte-Marie ». Pendant l’entre-deux-guerres, le consul recevait aussi ses invités dans sa maison de campagne à Fraipont.

Gustave Ghilain  devint en 1919 commissaire de l’Etat belge devant les Tribunaux des dommages de guerre (celle-ci ayant par ailleurs gravement endommagé les usines familiales). Il fut le  Président Fondateur du « Cercle consulaire de Liège » et devint ultérieurement le Doyen du Corps consulaire de la Province.

Il était aussi Conseiller de l’Institut archéologique liégeois et membre du Conseil de fabrique de la Collégiale Saint-Barthélemy (il signa d’ailleurs quelques intéressantes brochures sur des fouilles de sites archéologiques et, en particulier, une étude pertinente relative aux Fonts Baptismaux de l’église Saint-Barthélemy à Liège).

Il était correspondant de l’Institut archéologique mexicain.15aa51343bbe62be4b86019f155361ec.jpg

II fut fait chevalier de l’Ordre de Léopold, a été décoré de la médaille de la Restauration nationale et honoré du grade de Commandeur de l’ordre national mexicain « El Aguila Azteca ».

Lors de la remise de cette haute distinction par l’Ambassadeur du Mexique, S.E. José Nuñez, à l’Hôtel de Ville de Liège le 27 mai 1946, Gustave Ghilain estimait que cet honneur découlait non seulement de la longueur de sa carrière consulaire mais aussi et surtout du « chiffre d’affaires que » son « consulat a fourni au Gouvernement mexicain grâce au produit de taxes qui, dans les années les plus favorables, ont concerné  un total d’exportations liégeoises de rails et de profilés de 25 millions de francs, d’armes et de munitions pour une somme de plus de 20 millions de francs, de tuyaux en fonte coulée verticalement pour plus de 7 millions de francs, pour des quantités énormes de tissus et de laines livrés par l’agglomération de Verviers ». Il ajoutait : « Le Gouvernement mexicain a reçu par mon intermédiaire au cours de l’année 1938, 32.219 pesos ce qui représente les droits de 5% de la valeur de la marchandise exportée, chiffre qui dépasse ainsi celui des taxes d’exportation de trente-trois consulats européens parmi lesquels ceux de Leipzig, de Munich, d’Essen, de Milan, d’Amsterdam, de Lyon, de Birmingham, de Vienne et de Luxembourg ». Voila à quoi on mesurait alors l’efficacité consulaire.

Henri SOMZÉ.

Monsieur Gustave Ghilain qui présida le Cercle consulaire de Liège du 20 Novembre 1914 au 16 Janvier 1920 puis du 13 Janvier 1923 jusqu'au 23 février 1951 (soit pendant un tiers de siècle, la présidence ayant été confiée au prestigieuc représentant de la France, Monsieur Labbé, pendant trois ans) put compter sur des collaborateurs de talent.                                                                                                                                                        Le Chancelier du Consulat du Mexique en 1919 était Monsieur Alfred DELGOTALLE-GHILAIN, membre du Cercle Consulaire de Liège.                                                                                          Mais outre son fils aîné (voir ci-après), son principal collaborateur fut Monsieur Henri Somzé, directeur-gérant du quotidien « La Gazette de Liège » et docteur en droit, domicilié 17 rue de Spa et auteur, en 1935, d’un opuscule publié par le Cercle consulaire de Liège sous le titre : « Droits, Privilèges et Immunités des Consuls ». Pendant la première guerre déjà, il fut d'une grande utilité comme subtil juriste face aux autorités occupantes (voir ci-après le rapport de Monsieur Ghilain de mars 1919). Elu Bibliothécaire-Conservateur au sein du comité du Cercle consulaire de Liège, Monsieur Henri SOMZÉ laissa en avril 1937 le poste de Vice Consul du Mexique à Liège à Monsieur Gustave Ghilain junior. 

Gustave Ghilain décéda à Liège le 23 février 1951, dans sa quatre vingt septième année, après avoir rempli ses fonctions consulaires pendant plus d’un demi-siècle (cinquante six ans).

Son fils aîné, Gustave-Louis Ghilain, né en 1909, devint à vingt ans, en 1929, « chancelier du consulat du Mexique à Liège ».

Professionnellement, il  fut avoué près la Cour d’Appel de Liège (où son fils Pierre termina, en cette première décennie du vingt-et-unième siècle, sa carrière de magistrat comme Avocat général).

Nommé Vice-consul de Mexique, le 1er avril1937 Gustave-Louis Ghilain devint Consul des Etats-Unis du Mexique pour les Provinces de Liège et du Luxembourg après le décès de son père en 1951(exequatur renouvelé le 4/11/1960).  

Il le resta jusqu’à fin 1983 (peu avant son décès en 1984 à l’âge de 85 ans) totalisant, lui aussi,  depuis 1929, plus d’un demi-siècle de services consulaires rendus au Mexique (cinquante cinq ans).08d8bf0ae10533ecf07cda009f499150.jpgIl assuma aussi pendant une dizaine d’années jusqu’en 1972,  les fonctions de secrétaire général du Cercle consulaire de Liège.

Le Consulat fut en 1951 installé dans la maison familiale de Gustave-Louis Ghilain, 34, Rue Fusch à Liège où le drapeau frappé de l’aigle, du cactus et du serpent,  flottait au moins huit jours par an, lors de chacune des nombreuses fêtes officielles mexicaines : les 5 février, 21 mars, 1er et 5 mai, 15 et 16 septembre, 10 octobre et 20 novembre. Le consulat fut ensuite transféré 13 rue des Augustins à Liège.

Gustave-Louis Ghilain fut aussi Président provincial liégeois de la Croix Rouge de Belgique (comme l'est, au début de ce XXIème siècle, l'actuel consul honoraire de Finlande à Liège, Albert Géradin). 

Le 14 mars 1979, l’Ambassadeur du Mexique à Bruxelles S.E. Gerardo M. Bueno organisa en sa résidence privée alors située rue du Loutrier à Bruxelles une grande réception en l’honneur du Consul à Liège afin de lui remettre la décoration de commandeur de l’Ordre mexicain de l’Aigle aztèque, en présence de nombreux responsables mexicains, de hauts fonctionnaires des Affaires étrangères belges et de représentants des Ambassades latino-américaines.  

A l’issue de ces nonante ans de présence consulaire mexicaine à Liège, il fallut attendre quelque vingt ans, jusqu’au 7 avril 2003, pour que le Mexique désigne l’actuel Consul honoraire à Liège.

Assemblée Générale du 8 Mars 1919 du Cercle Consulaire
 de  Liège : Rapport du Président, M. Gustave GHILAIN                 
(Vice Consul puis Consul des « États-Unis Mexicains » à Liège du 23/1/1894 au 23/2/1951)   
                                                                                                                                                                        Messieurs et chers Collègues,

Aujourd’hui que nous avons le plaisir de revoir parmi nous tous nos Collègues des Pays qui ont combattu parmi ceux des Alliés et qui ont dû, forcément, par ce fait , rester éloignés de nos débats, nous pensons qu’il est utile de faire l’historique de notre groupement et d’en résumer les travaux. Au début de cette guerre mondiale, tous les Consuls établis à Liège se sont réunis en une Assemblée générale et ont pensé qu’il était nécessaire de se constituer en un Cercle Consulaire. Quelques réunions ont eu lieu ensuite mais les Membres du premier Comité dont les pays se sont mis en guerre de suite après, n’ont plus pu siéger et les réunions ont cessé. Il y a deux ans environ, nos Collègues les Consul et Vice Consul du Chili et le Vice Consul d’Espagne sont venus me voir pour me prier de prendre l’initiative de réunir à nouveau les Consuls des Pays Neutres et examiner ensemble les meilleures mesures à prendre pour sauvegarder nos intérets et ceux de nos nationaux. Comme j’étais entièrement acquis à cette idée et que, de plus, j’étais à ce moment  l’un des Doyens d’âge du Corps consulaire, j’ai déféré à leur désir. Notre première réunion fut décisive, en ce sens que tous, unanimement, nous fûmes d’avis de nous réunir régulièrement, de rechercher nos droits et nos prérogatives et de nous entraider pour les défendre. On me fit le grand honneur de me conserver à la Présidence et de nommer comme Vice Présidents : Mr. le Baron de Sénarclens , Délégué du Consulat Général de Suisse et Mr. Oudenne, Consul des Pays-Bas ; comme Secrétaire Mr . de Lame, Vice Consul d’Espagne et comme Trésorier, Mr. Jowa, Consul du Vénézuéla. Depuis lors, nous n’avons cessé de nous réunir régulièrement et nous avons pleinement rempli le but que nous nous étions proposé d’atteindre. Le Comité se réunissait avant chaque séance pour préparer la besogne. Il se réunissait encore entre les séances et à la demande de l’un ou l’autre  de ses Membres pour l’examen de chaque point intéressant notre groupement. Toutes les décisions du Comité rallièrent l’unanimité des suffrages. Dans nos séances périodiques, nous avons appris tout d’abord à nous mieux connaître et à nous apprécier davantage. Une vive sympathie est née entre nous, des uns pour les autres, si bien que chacun se plaisait à assister à nos réunions et s’efforçait de supprimer les causes qui auraient pu l’empêcher d’y être présent. En résumé, nous pouvons dire que nos séances étaient agréables et que nous sommes tous devenus amis. L’un de nous avait-il une joie, tous nous la partagions. C’est ainsi que nous avons saisi avec empressement l’occasion de nous associer à la belle manifestation de sympathie que la « Colonie suisse » établie à Liège avait organisée en l’honneur de notre cher Vice Président, le Consul de la Fédération Helvétique , à l’occasion de son 70ème anniversaire de naissance. Avec quelle satisfaction, nous lui avons présenté, à ce propos, nos plus chaleureuses félicitations ainsi qu’un souvenir symbolique. Lors de la si heureuse libération de nos deux Collègues, Mr. Edgard Charles, Consul d’Haïti et Mr. Edmond Dresse, Consul de Danemark, nous nous sommes empressés de leur manifester tout le plaisir que nous avions de les retrouver parmi nous et de leur offrir une plaquette commémorative pour leur rappeler ce glorieux événement.  Hélas, la peine de l’un de nous était aussi la peine de tous. Tous, nous nous sommes associés au deuil terrible qui a frappé notre cher Collègue Mr. Dresse, le Consul du Danemark, dans la personne de son fils, le Lieutenant Dresse, tombé au champ d’honneur et le Comité a tenu à lui adresser une lettre pour lui exprimer ses sentiments de condoléances les plus profondes. Il a de plus envoyé une délégation aux funérailles du héros. Dans ces dispositions de cœur et d’esprit, nous avons tous cherché à nous être utiles et à travailler les uns pour les autres. Une commission formée au sein de notre groupement et composée de Mr. Somzé, Vice Consul du Mexique, et de Mr. Gavage, Chargé du Consulat de Colombie, a bien voulu étudier la jurisprudence consulaire et en a recherché le meilleur code.  Après avoir compulsé maints volumes, chose difficile en cette période troublée, que la poste et la censure rendaient plus malaisée encore, cette Commission a reconnu que les meilleurs traités n’avaient rapport à la juridiction consulaire que d’un seul pays et qu’aucun volume ne codifiait en une vue d’ensemble les droits, les devoirs, les exemptions et les immunités des Consuls. Elle a acquis les ouvrages les plus intéressants qui ont été confiés à Mr. Somzé et Mr. Gavage a bien voulu se charger de traduire et de résumer l’ouvrage du Dr. von Konig sur les Consulats allemands qui avait paru à la Commission le plus complet et le plus documenté en la matière. Chacun de nous a reçu un exemplaire de ce travail intéressant et plein de faits dont il y a lieu de savoir gré à notre Collègue Mr. Gavage et de le féliciter. Les conclusions qui se dégagent de la lecture de la brochure de Mr. Gavage sont que les Consuls de Commerce et les Consuls de Carrière ont, à peu près, les mêmes prérogatives, sous le rapport qui nous occupe. Les uns et les autres ont beaucoup de devoirs, peu d’exemptions et d’immunités et presque pas de droits ! … La confirmation de ces conclusions a été vécue par nous durant cette guerre. Nous devons pourtant constater que les autorités occupantes nous ont reconnus, pour nous et pour nos nationaux, certaines prérogatives que nous avons obtenues en nous appuyant les uns sur les autres. Dès que l’un de nous avait obtenu en effet un avantage, il en avisait le Comité - qui était toujours à la disposition du corps consulaire. Le fait était dès lors noté comme un précédent, pour le revendiquer éventuellement à leur tour. Pour les choses importantes, une photographie de la dispense accordée était remise aux Collègues. Au besoin, le Comité intervenait. Nous avons obtenu ainsi :VOIR LA SUITE SUR LE SITE DU CORPS CONSULAIRE AU CHAPITRE "HISTOIRE" (http://www.consulsliege.be )